Livre d'or sur Artmajeur:

C'est intimidant de débuter ce livre d'or, mais on ne peut pas garder le silence devant une galerie d'abstrait aussi originale. Les 6 galeries nous proposent un voyage plein de surprises et de découvertes variées . S'il fallait faire un choix, j'opterai pour les 4 portraits qui offrent un regard renouvelé sur le genre à ne pas manquer ! Bravo !  GIPEHEL Artiste peintre (ARTMAJEUR) ....17/12/2017

Un coup de coeur pour ce travail remarquable sur la couleur ainsi que les encres...C'est plein de Poésie, tout ce que j'aime. KIRLIAN (ARTMAJEUR)...

20 octobre 2018  Alain Lamy (ARTMAJEUR)

J'aime beaucoup votre travail, Matières, Formes et Couleurs sont dans un équilibre parfait. Ce qui me fait penser que vous avez fait votre les préceptes de ce grand enseignant du Bauhaus: Johannes ITTEN
"Seuls ceux qui aiment la couleur sont admis à sa beauté et sa présence immanente. Il offre à tous l'utilité, mais dévoile ses mystères plus profonds seulement à ses fidèles." ( Johannes Itten )

 

L'Echo de Brou, partenaire de LECAP,
a publié l'affiche dans sa derniére édition.


La vente aux enchères dite à l'américaine
a bien lieu Samedi 19 Juillet à 21h

Article rappel pour l'ECHO Républicain du 19 juillet.

Une vente aux enchères,dite à l'américaine, est programmée ce soir à partir de 21h, par LECAP organisateur du4éme vide-ateliers d'artistes se déroulant Place des Halles.

« Les 42 artistes ont offert une création à LECAP. Ils ont fixé la valeur de leur œuvre. 

L'enchère se fait en descendant pour s'arrêter au prix plancher décidé par l'artiste.

Lorsqu'il est atteint, s'il n'y a pas de proposition d'achat l’œuvre est retirée de la vente. 

50% de la vente est reversée aux artistes et les œuvres non vendues sont rendues » a indiqué le président de LECAP.

Ce moment joyeux donnera au public la possibilité d’acquérir des œuvres à des prix très attractifs.

Les œuvres à vendre sont visibles sous la halle.

Article Presse Eure et Loir

Extrait du Catalogue 9 ème Edition PLACE aux Artistes
Extrait du Catalogue 9 ème Edition PLACE aux Artistes

 

"Sophie André dit avoir deux influences artistiques majeures : Paul Rebeyrolle et Francis Bacon.

Paul Rebeyrolle est l’auteur d’une oeuvre figurative, marquée par la violence, la rage et la révolte face a l’oppression.

Comme Rebeyrolle, Bacon a été un enfant maladif et un artiste autodidacte. Dans l’oeuvre cle Bacon, les corps paraissent tronqués, agressés, soumis at des torsions qui visent a en exhiber l'intimité charnelle dans sa densité la plus forte.

Au cours de sa carriere, Bacon affina son style, délaissant les images de violence crue de ses débuts pour préférer "peindre le cri plutôt que horreur", prônant que la violence doit résider dans la peinture elle-même et non dans la scene qu’elle montre.

Francis Bacon et Paul Rebeyrolle utilisent l’idée de destruction, voire d’effacement du sujet. La dégradation, la disproportion, l'hybridation, le démembrement, la banalisation, la deformation sont d’ailleurs des images récurrentes dans le paysage artistique contemporain.

Sophie André peint des corps exaltés d’une brute frénésie charnelle. Avec véhémence, elle tente a la fois d’exprimer le mouvement et de figer l’instant, mêlant l’organique et l'émotionnel." 

"Le rouge est omnipresent dans la peinture de Sophie André. Le rouge est ambivalent dans la symbolique occidentale : le rouge est d’abord la couleur du sang, symbole de vie, de force vitale lorsqu’il circule et de mort lorsqu’il est versé. Le rouge est une couleur chaude, il évoque le feu qui peut rechauffer ou détruire.Le sang et la chaleur sont réunis dans la chair. Le rouge est la couleur de l'amour charnel, de la pulsion sexuelle mais aussi de la luxure car le rouge est aussi l'excès (être dans le rouge). Le rouge est le corps, mais aussi la tête ; il exprime des sentiments et des émotions comme l'amour, la passion,le desir, le plaisir. Le (?) rouge est féminin, il évoque la séduction (rouge à levres), l'érotisme et la tentation. Le rouge est la couleur de la révolte et de l'action ; il représente l'instinct combatif et les tendances agressives (masculines !). Le rouge est enfin la couleur de l'interdit et du danger donc du risque et de la transgression. Lorsque le rouge est associé au noir, au blanc et à une couleur neutre et éteinte comme le gris, alors le contraste est maximal. La peinture de Sophie André, rouge et chargée de sens prend alors une dimension éperdument charnelle".

Tristan Ruprecht - 2008

 

 


"L'expression de Sophie André puise sa matière dans les grands courants du 20ème siècle : expressionisme, figuralisme, abstrait.

Elle désire illustrer ce qui excède la chair lors de son excès.

Cette démarche ne se suffit pas du désordre qu'impose la chair, elle veut s'emparer du feu qui nous pousse à devenir.

C'est en cela que la peinture de Sophie André est une peinture prométhéenne.
 

Yves Durand - 2009 (Place aux artistes)


"Rouge sang, rouge chair la couleur prédominante du travail de Sophie André s'impose comme une signature au fil d'une déconstruction systématique des corps dans une figuration expressioniste frolant l'abstraction".

Sylvie Bonnet - 2009


« Beaucoup d’inventivité dans la liberté… »

JOSKIN, peintre - 2003