Sophie André

 

La Gravure.

 

La matière PAPIER fait partie de mon œuvre.

 

Tantôt intégrée dans mes toiles, elle devient également le support de gravures, écriture, empreinte sur un papier épais en impression via la technique de la linogravure.

 

La gravure sur bois, elle est en exploration, et puis la découverte de la gravure sur carton me lie de façon intime à ce corps qu’est le papier quand il est sculpté dans sa matrice carton et que la magie opère dans les lignes et les traces découvertes lors de l’impression.

 

L’incertitude voir l’accident de la trace laissé là renvoie à une poétique insoupçonnée au départ de l’œuvre, qui rend plus fort et plus émouvant le résultat.

 

Cette relation à l’organique, me renvoie au détail qui fait l’œuvre.

 

L’animal et le végétal sont pour l’heure mes principales sources d’inspiration.

 

Mon livre d’artiste à venir sera nourrit de cette approche, construit sur la base de la récupération des papiers d’atelier liée aux gravures.

 

"L'expérience" est le terreau, de ma peinture/parcours en devenir.

 Support, Matière, Couleur...

 A travers la symbolique de la couleur, ajoutée à une recherche "matiériste", je questionne l'origine du vivant.

 

Sophie André, peintre française, est née en 1964, près de Paris.

Licenciée d'Arts plastiques, elle suit les cours à l'ENSBA, et à l’École Duperré.

"J'expose régulièrement en province, à Paris, ou encore en Belgique, depuis plusieurs années.

Mon atelier se situe en Normandie. On peut me retrouver dans le guide Akoun 2018, côte de 700 € pour un 15 P(65x50cm)."

 

 

 

 

 

Avec quoi ?

"Le papier, kraft ou de soie ou celui encore qui jonche le sol de mon atelier, serviront de support.
L'élément pigment mélangé au papier donne avec générosité cet empâtement sur tous les supports qui donnent à voir."

 

Comment ?

"La toile comme réceptacle d'un mouvement lent et souple ou encore le bois comme support pour un collage en superposition de papiers et de pigments, traces et empreintes d'un monde organique visible à travers un subtil mélange entre la couleur et cet ensemble de matière.

La gravure me permet d'imprimer un trait sur papier, celle d'un monde onirique.

Voilà assurément de quoi faire vibrer les pinceaux et autres outils chers au peintre quand la peinture dite "abstraite" se met en marche."